La république des enragés – Xavier Brucevier

Il n’y a pas que de vieux titres dans ce rayon imaginaire qui soient dignes d’intérêt. Pour preuve, en janvier paraissait La république des enragés de Xavier Bruce chez ActuSF.

Une très intéressante uchronie sur une période de l’histoire de notre pays si peu souvent traitée et pourtant si importante.

Une uchroquoi ? Uchronie. L’Histoire revisitée en partant d’un point précis. Et dans ce roman, c’est 1968 qui sert de point de départ. Mais peut-on vraiment parler d’uchronie ? À vous de vous faire une idée en le lisant. Spoiler.

Ici, le roman est aussi intéressant sur le fond que sur le traitement et la forme.

On alterne les personnages à chaque chapitre, souvent des duos. Des personnages liés les uns aux autres par leur passé. Un passé fait d’expériences secrètes à l’institut Heintelle, d’évasion et de vie à reconstruire. Mais pas seulement. On y trouve également des personnages moins attachants, vraiment détestables. L’essentiel du roman tourne autour de ces anciens enfants qui ont développé des pouvoirs étranges.

Une jeune femme révolutionnaire qui utilise ses corps pour piéger un député gaulliste. Un jeune homme doué de télékinésie et l’utilise pour envoyer le premier pavé sur les CRS. Arthur, qui peut contrôler les corps des autres et en augmenter les capacités et l’utilise pour se faire passer pour un hypnotiseur grâce à l’aide de sa compagne.  Voilà pour les trois enfants principaux. Il y en a d’autres, mais ils apparaissent plus tard dans le récit donc … spoilers.

Alors que dire ?  Que l’auteur joue très bien avec ses personnages, leurs attentes, leurs envies, leurs personnalités ; mais également avec les événements de 68, les personnages historiques et nos attentes vis-à-vis des différents personnages, des différentes intrigues et ce qu’on en attend.

Il y a la grande Histoire, et l’autre et parfois, elles agissent l’une sur l’autre, voilà l’essence du récit.

D’aucuns diront que ce deuxième roman de Bruce est en deçà de son premier (« Incarnations »); ne l’ayant pas encore lu, je ne peux donner d’avis comparatif, juste vous dire que ce République des enragés est très intéressant !


La république des Enragés – Xavier Bruce, éditions ActuSF, 18€.

Voir aussi, Incarnations – Xavier Bruce, Le Bélial, 15€, son premier roman paru en 2009.

Quentin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :