Le Sang des 7 Rois – Régis Goddyn

couv_sang7rois_02

Nouveau venu sur la scène de la fantasy française, Regis Goddyn y est entré par la grande porte en apportant avec lui un projet assez vaste pour briser le schéma habituel de la trilogie.

Il a gagné sa place aux côtés de Pierre Bottero, Erik L’Homme ou encore Justine Niogret en raflant plus d’une demi-douzaine des prix francais les plus courus par ce style littéraire rien qu’avec ses deux premiers ouvrages.
Quand on sait que son cycle est prévu pour contenir sept tomes, cela laisse rêveur.

Le sang des 7 Rois est une intrigue prenant place dans un monde médiéval-fantastique connu sous le nom des Sept Royaumes, une étendue de terre en forme de donuts, entourée d’océan et remplie d’une vaste mer intérieure, divisée en sept territoires plus ou moins en conflit.

Le récit démarre par un enlèvement, perpétré dans un petit fief du Premier Royaume. Une troupe de bandits enlève deux jeunes enfants, une fille et un garçon.
Mais au lieu de réclamer rançon, ces bandits ont laisséde l’argent sur les lieux de leurs crimes, comme un mystérieux paiement.
Un sergent du nom d’Orville est alors mandaté pour partir à la poursuite de ce groupe de bandits. Pour ce faire, le Seigneur du lieu le bombarde Capitaine-Ambassadeur, un titre qui lui confère tout pouvoir pour mener sa mission à bien. Orville est alors jeté sur les routes, dans une poursuite dont il ne comprend ni les tenants ni les aboutissants, mais dont il sent qu’elle l’emmènera plus loin que prévu.

Et c’est là toute la magie utilisé par Régis Goddyn dans son histoire. Orville est un soldat pragmatique et rempli de bon sens, qui va venir apporter son innocent grain de sel dans une histoire énorme que le lecteur découvre en même temps que son protagoniste.

Jouant sur les codes de la fantasy et du polar, mêlant action, aventure, espionnage, intrigue politique, et quelques dialogues obscurément futuristes, Le sang des 7 Rois projette son lecteur dans une machination gigantesque qui l’engloutit.
Toute la jubilation de lecture va se porter sur le héros qui se tranche un chemin dans cette histoire à grands coups de fauchon.

Quatre tomes disponibles, le cinquième paraît demain.


Le sang des 7 Rois, livre premier de Regis Goddyn, Editions L’Atalante, 21€.

Valmon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :