L’obsession – James Renner

Clipboard01-1Il n’est pas toujours facile de parler d’un livre, de donner envie aux lecteurs sans pour autant en dire trop. Avec ce livre c’est un véritable challenge que je vais tenter de relever pour vous.

Pour commencer, parlons du titre: vous est-il déjà arrivé d’être obsédé par quelque chose ? De penser que ce que vous faites est mal ou bien inutile, à chacun sa situation, mais que quelque chose vous pousse à aller jusqu’au bout, quand bien même vous en ressortiriez changé ? Ici, c’est l’obsession de David Ness, un ancien journaliste qui a mit la main sur une affaire criminelle déjà classée, lorsqu’il a trouvé une boîte contenant, à défaut de preuves concrètes, certaines choses qui remettent en doute le verdict de l’affaire. Poussé par cette obsession, cette quête de vérité, David va prouver l’innocence de l’homme condamné à mort plusieurs années auparavant et retrouver le véritable assassin en expliquant ce qu’il a découvert dans un livre qu’il écrira pendant son enquête. Ce dernier fera de lui l’un des meilleures écrivains, riche et célèbre.

Tout va basculer lorsque sa femme se suicide quelques jours après avoir donné naissance à son fils. David va tomber dans un profond désespoir, arrêter son travail et essayer d’avancer tant bien que mal en élevant son fils. Son éditeur, qui voit en lui un potentiel énorme et un ami atteint d’une profonde tristesse, va lui proposer quatre ans après de relancer la machine en lui proposant une nouvelle affaire pour le moins curieuse.

Qui était l’homme de Primrose Lane ? Un homme qui vivait reclus dans une petite ville de l’Ohio, dont on ne connaît ni la famille, ni les amis. Il portait des moufles tout au long de l’année et son train de vie modeste ne laisse aucune piste à suivre. Chose plus mystérieuse encore, cet homme semblait tenir un carnet dans lequel il relatait les moindres faits et gestes d’une jeune fille du voisinage. Mieux encore, il disposait d’une fortune colossale. Lorsqu’on le retrouve assassiné chez lui d’une balle dans le ventre et les doigts sectionnés et passés au mixeur, il devient impossible de l’identifier ou de connaître son passé. La question qui se pose est : pourquoi a-t-on tué cet homme et pour quelles raisons ? C’est à partir de ce moment que David, obsédé par cette affaire mystérieuse, n’aura de cesse de vouloir connaître la vérité. Petit à petit, il va découvrir que cette affaire est bien plus proche de lui qu’il n’y paraît et tandis que se dessine le contour d’une enquête difficile et improbable, portée par son obsession fiévreuse, il va petit à petit sombrer dans la folie d’un monde étrange.

On pourrait aisément comparer ce roman à un Stephen King, tant ce récit bien ficelé rappelle un bon polar américain. Qu’à cela ne tienne, en plus d’avoir un récit saisissant aux limites d’un page turner, James Renner nous rapproche également d’un Philippe K. Dick, au point que si vous pensiez avoir tout bien suivi, alors accrochez vous car la suite risque d’être bien plus complexe.

S’il est vrai que, même un bon lecteur, va se sentir perdu au bout d’un certain point, il n’en reste pas moins vrai que la fin ravira les plus mécontents. C’est pour quoi je ne saurai que vous conseiller d’aller jusqu’au bout. Et lorsque les dernières pages se tourneront vous aurez alors cette prise de conscience en lisant ces dernières lignes qui vous feront dire : Magnifique !

Magnifique livre qui justement fait l’objet d’une adaptation cinématographique, produit par la Warner, dans laquelle Bradley Cooper tiendra bientôt le rôle de David Ness sur grand écran.

Alors, défi réussi ?


L’obsession, James Renner, Edition Super 8, 22€

L’obession, James Renner, Pocket, 8, 40€

Rémi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :