Le royaume des cercueils suspendus – Florence Aubry

couv_royaume-cercueils-suspendus_05

Sous ce titre énigmatique et une couverture austère se cache en réalité un véritable conte pour enfants, une rêverie poétique et initiatique pleine de philosophie, qui n’est pas sans rappeler quelques contes de sagesses de l’Asie.

En haut de la montagne, au cœur de la forêt, se cache la tribu des Bââs. Peuple mystique, guerriers redoutables, les Bââs gardent jalousement le secret de leur force : des ailes diaphanes que les jeunes hommes acquièrent lors d’une cérémonie, rite de passage à l’âge adulte.

Dans cette société de caste, chaque homme doit être à sa place et chaque règle doit être respectée. Tous les aspects de la vie sont encadrés par des traditions. Le savoir-faire du père est transmis au fils, qui le remplacera à sa mort.

C’est dans ce village, pétri dans le culte des Dieux et des ancêtres, que quatre enfants vont confronter leurs peurs, leurs souffrances, leurs désirs, leurs destins, un tourbillon de sentiments qui les fera émerger lentement dans le monde des adultes.

Huang, condamné, est enfermé entre ciel et terre, destiné à mourir car il n’est pas des leurs.

Leï, amoureuse, attend dans l’arbre des femmes qu’un miracle de sang vienne sauver son aimé.

Xiong, désespéré, voit enfin l’occasion de se venger de son frère ennemi et de récupérer la femme qu’il convoite, cela à n’importe quel prix.

Lou-Ki, éconduite, attend patiemment dans l’ombre, armé de son seul cœur, prête à tout pour s’attirer la grâce d’une faveur de celui qu’elle aime.

Un quadrige, au rythme exacerbé par l’amour et la jalousie, qui nous entraîne à la découverte d’un monde dont la rigidité entrave plus qu’elle ne sert ceux qu’elle est censée protéger.

Et là-bas, par-delà la cascade, un père arpente la forêt, cherchant son fils en suivant la course des chevaux sauvages…


Le royaume des cercueils suspendus, Florence Aubry, éditions du Rouergue, 11€

Valmon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :