Cordels et poésie

corde2

source: http://projectceara.arizona.edu/content/literatura-de-cordel

Le livre est aujourd’hui revendiqué comme le support de référence de lecture. Pourtant on connait bien d’autres support pour des textes de création. Ainsi, on voit au Brésil, et particulièrement dans la province du Nordeste, un support édition atypique mais historiquement bien installé dans la culture locale, les cordels.

Les cordels sont de petits fascicules ( folhetos ), souvent composés d’un cahier et imprimés sur du papier journal. Ils servent de supports de diffusion à la poésie populaires. Ces folhetos sont proposés sur les marchés et parfois chantés pour en faire la promotion. Ils sont facilement reconnaissables à leur couverture très souvent composée d’une reproduction de gravure sur bois.

Ce phénomène éditorial est marquant d’abord par la “rudesse” et la pauvreté de la production mais surtout par son utilisation. En effet, c’est un vrai support de littérature populaire. On y trouve des thématiques et grands personnages très liés à la culture du nord et du nord-est du Brésil. On y retrouve grands macho et histoires d’amour dramatiques, bandits, paysans et monstres de la nuit. En effet, on peut retrouver de vraies circulations entre les chansons et histoires, transmises et modifiées par traditions orales, et cette littérature en vers.

Si ce phénomène naît et se développe dans le Nordeste brésilien, il s’étend dans le reste du Brésil à partir des années 1960, essentiellement grâce aux mouvements migratoires de population du Nordeste dans le reste du Brésil. Ce support, de peu de moyen et de bout de chandelles est repris par d’autres créateurs dans d’autres régions. Aujourd’hui, cette littérature de marché est considérée comme étant en voie de disparition. Les feuillets accrochés aux cordes des marchés ne se développe plus et font désormais partie d’un patrimoine qui se fige dans le temps. Pourtant, il serait vraiment dommage de ne pas voir une vraie filiation dans certaines productions aujourd’hui très dynamiques et toujours à l’adresse des lecteurs populaires.

cordel

Pour en savoir plus sur les couverture de cordels, n’hésitez pas à voir l’ouvrage de Stanislas Kunz parus aux éditions l’Amateur en 2005. L’auteur propose ici une anthologie des gravures de cordel, si particulières et si expressives.

De même, vous trouverez sur Potominan, site de promotion des langues créoles, un dossier très complet sur les littératures de cordel, leurs origines et la revitalisation possible de ces créations.

http://www.potomitan.info/ewop/cordel.php


Brésil/Cordel, une anthologie des gravures populaires, Kunz Stanislas, édition les Amateurs, 16€

Marion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :