Le blues du troglodyte – Kenneth Cook

couv_le-blues-du-troglodyte_07

Au cœur de l’Australie, dans le bush sauvage et impitoyable, se dresse la petite ville de Ginger Whisker.

Dans cette cité de poussière où les maisons sont creusées dans la roche, et où la bière et le whisky sont les seuls remèdes à la fournaise qui règne en maitresse, les hommes se prennent pour des taupes – ou plutôt des wombats, nous dirait Simon Crown.

Divorcé, fataliste et alcoolique par adaptation, Simon, looser de trente-cinq ans, ne contrôle plus grand-chose autour de lui.

Entre une station de radio au bord de la faillite dans une ville où le farniente est un réflexe de survie, et une mine d’opales où les seules pierres précieuse sont les dents en or des mineurs, Simon observe sa vie s’étioler.

Pour éviter la banqueroute, il finit par accepter la proposition véreuse de son conseiller bancaire. Ce sursaut d’orgueil va lui faire passer l’envie de rester tranquille.

Quand l’ivrogne redevient lucide, il ne fait pas bon se trouver sur sa route.

Avec cette nouvelle parution, Autrement continue son extraordinaire travail pour faire (re)venir Kenneth Cook dans nos contrées. Ce grand homme, parti trop tôt à 58 ans à cause d’un cœur trop fragile, n’a jamais cessé d’aimer passionnément son pays.

Il le raconte, grand baroudeur, par le filtre de ses voyages – et de l’alcool dont ses héros sont toujours très imprégnés. Ces précédents recueils de nouvelles, disponibles en Livre de Poche, sont tout autant de petites rencontres improbables, de rencontres humaines ou animales avec des purs représentants du plus dangereux pays du monde.

Dans cet ouvrage, l’action se déroule dans une petite ville minière typique du bush. Kenneth Cook s’est inspiré de la ville – bien réelle – de Coober Pedy, capitale mondiale de l’opale, dont les habitations troglodytes sont parfaitement reconnaissables.

Encore une fois un roman jouissif à l’action absurde qui vous emporte très loin, au pays des kangourous.


Le blues du troglodyte, Kenneth Cook, édition Autrement, 19€

 

La vengeance du wombat, Kenneth Cook, édition Livre de Poche, 6,10€

Le koala tueur, Kenneth Cook, édition Livre de Poche, 6,10€

Valmon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :