Le monde caché d’Axton House – Edgar Cantero

cantero-le-monde-cachc3a9-daxton-house (1)

Qui n’a jamais entendu parler d’une maison hantée ? On peut dire que c’est votre jour de chance alors, parce qu’aujourd’hui je vais vous faire visiter la mystérieuse Axton House.

Souvenez-vous de tout ce que vous connaissez sur les maisons hantée, isolées, grandes, sombres et angoissantes. Imaginez-la au milieu de nulle part, loin de la ville et dont les voisins se trouvent suffisamment loin pour ne rien entendre. C’est bon ? Vous y êtes ? Alors bienvenue à Axton House.

Tout commence par une défenestration. Forcément à côtoyer ce type de maison, il fini toujours par arriver quelque chose et généralement pas toujours ce qu’on aimerait. Ambrose Wells était l’hôte de cette maison. Un matin il est retrouvé dehors au sol par son majordome, dans une position improbable. Ce dernier s’est jeté d’une fenêtre du deuxième étage. Dès lors, le notaire se met à rechercher un héritier, car oui Ambrose Wells est riche, très riche. On finit par trouver un cousin germain au second degré en Angleterre, dont le nom pour tout le roman sera A.

A., troublé par l’annonce du décès d’un proche qu’il ne connaissait pas et l’annonce d’un héritage à plusieurs millions, décide d’emménager dans la maison en compagnie d’une amie Niamh, muette et débrouillarde. C’est en arrivant dans cette maison que A. et son amie vont peu à peu se rendre compte que des rumeurs inquiétantes tournent autour de celle-ci. Ensemble ils vont commencer à fouiller dans les affaires de feu Ambrose Wells afin de découvrir qui était cet homme et pourquoi chaque année au solstice d’hiver se déroulent des réunions occultes dans cette maison.

On y trouve des tonnes de références, X-files notamment ou encore des passages à la Paranormal Activty. Mais ne vous inquiétez pas, elles ne gênent en rien le roman si vous ne les saisissez pas car ce dernier se suffit à lui-même. Dense et complexe, il trouve parfaitement sa place chez Super 8.

Ce livre est un délice pour les explorateurs, ceux qui aiment les secrets, fouiller pour trouver des informations. Ecrit de manière très originale sous forme de Journal de A., Carnet de Niamh, ou encore à travers des enregistrements vidéos et magnétophones et bien d’autres choses, ce livre n’a pas pour but de vous entraîner dans une lecture où vous ne pourrez pas reposer le livre. Cette forme d’écriture est très intéressante car on peut y trouver des tonnes d’informations qui aident à la compréhension de l’histoire, cependant elle ne permet pas de linéarité dans le texte.

Il faudra au milieu du roman, faire preuve de ténacité car c’est l’endroit qui regorge le plus d’articles et d’extraits de textes, parfois un peu indigeste tant le niveau des informations données est élevé. Cependant, c’est avec une certaine satisfaction que passer ce moment on arrive vers la fin du roman où tout deviens limpide. Mon ressenti sur ce livre s’est déroulé de cette façon, au début intéressant, au milieu un peu moins enjoué, puis à nouveau captivé pour finir sur un épilogue époustouflant.

D’ailleurs, je devrais peut-être le relire maintenant que je sais.


Le monde caché d’Axton House, Edgar Cantero, Edition Super 8, 19 €

Rémi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :