Ma famille normale contre les Zombies – Vincent Villeminot et Yann Aurore

On vous a proposé des albums pour les petits, des romans pour les ados, mais la littérature jeunesse ne s’arrête pas qu’à ça. Bien sûr, vous avez également de la BD, mais il y a aussi des petits ouvrages entre les genres. Et aujourd’hui, on va parler d’un ovni. Ma famille normale contre les zombies est un ouvrage paru chez Nathan en décembre dernier (2014 donc, pour ceux qui seraient déjà perdus), fruit de la collaboration entre Vincent Villeminot (auteur notamment de Réseau(x)) et Yann Autret.

Alors quoi que ça raconte encore ce truc et quoi que cest ? Nathan présente ça comme un roman graphique, il y a l’idée mais je n’irais pas jusque-là. C’est en effet un mélange entre roman, album, BD intelligemment dosé. Parfois, on y retrouve des éléments qui s’apparentent à du documentaire. Bref, c’est un peu tout à la fois, mais est-ce bon ? Et bien oui.

Sur tout le premier chapitre, les auteurs nous présentent les personnages, en commençant par la narratrice, Madoloup, 16 ans. Puis toute la famille, les sœurs, le frère, les parents, les ancêtres, la cousine… tous un peu spéciaux. Nous les retrouvons sur le chemin des vacances, en train de chanter un texte de leur composition pleine d’insultes afin de ne pas jurer pendant ces quelque temps de vacances chez pépé et mémé.

Et non le « zombies » du titre n’est pas une simple blague pour qualifier les vieux. Tout un programme pour des vacances qui étaient supposées se passer en stage de voile à draguer, et en farniente.

Bref. Reprenons. À l’arrivée notre très chère narratrice dans toute son impatience fait une superbe chute qui la conduit directement à l’hôpital d’où elle ressortira avec un gilet orthopédique à faire pâlir d’envie certains super-héros quelque temps plus tard. Les mouettes semblent folles, et attaquent les humains, les transformant apparemment en zombies et les voilà bloqués dans la maison des ancêtres, entourés de morts-vivants.

Et c’est là que tout commence vraiment, nos deux compères osent tout, ou presque. Situation complètement folles, Deus Ex Machina improbables. Personnages encore plus tarés que ce qu’on nous avait vendu pendant le premier chapitre. Le tout rythmé par des citations d’auteurs classiques, du Seigneur des anneaux et de Sacré Graal qui tombent toujours justes.

C’est un livre à lire. Une vraie réussite que l’on peut conseiller autant à des grands ados qu’à des lecteurs plus jeunes et moins à l’aise grâce à cette construction particulière qui le rend très abordable, mais aussi grâce à cet humour qui fait toujours mouche. Il semblerait qu’une suite soit prévue, je l’attends donc avec impatience.


Ma famille normale contre les zombiesVincent Villeminot et Yann Aurore, éditions Nathan, 14.90€.

Quentin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :