Renégat – Baladi

Salut la racaille !

J’aborderais cette fois une sacrée découverte en bande dessinée. Renégat de Baladi. Elle fait partie de ces récits qui vous restent un brin en tête et beaucoup dans le cœur alors ne vous avisez pas d’abréger cette lecture. Sortie en 2012 aux éditions The Hoochie Coochie, ce récit s’est inspiré d’un roman bien mystérieux, l’Histoire générale des plus fameux pirates dont l’auteur présumé ne serait autre que Daniel Defoe. Un livre paru en deux tomes au XVIIIème siècle comprenant plus de trente récits véridiques sur autant de pirates et de révoltés qui ont sillonné les mers, avides de liberté et loin des carcans que le genre romancé prête à ces personnages. Laissez de côté Barbe-Noire et Cie, car il s’agit ici d’hommes exploités vivants dans des conditions proches de l’esclavage et qui, un jour, se sont vu offrir une opportunité. Abroger l’autorité, en finir avec l’asservissement, une minuscule utopie sur une coque de noix entourée d’oligarchies.

L’histoire d’aujourd’hui est celle d’un prisonnier, enfermé pour piraterie, converti à l’Islam et surement condamné. Un gentilhomme écrivain va néanmoins s’intéresser à cet homme pour nourrir son futur livre d’une touche d’authenticité. Le pirate acceptera, avec l’idée de transmettre l’esprit de liberté qui l’a conquis. Commence alors une série de rencontres entre ces deux personnages, l’un avide d’anecdotes sanglantes, l’autre trop heureux d’échapper à son cachot pendant quelques heures. Et c’est à cet instant que le récit prend une ampleur géniale. Rendant ses aventures de plus en plus spectaculaires, le pirate se prostituera pour la reconnaissance du seul homme qui lui accorde de l’attention, une ration plus ventrue et tombera alors dans le pathétique…

Rien n’ayant été laissé au hasard, le découpage est lui aussi fabuleux ! Les dessins de Baladi sont parfois libres, comme une métaphore des souvenirs et de l’imaginaire, tantôt en case, illustrant mieux que n’importe quel barreau l’enfermement de son personnage.

Voici quelques pages de l’ouvrage.


Renégats, Baladi, éditions The Hoochie Coochie, 17€

LeDonCarlo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :