Légende de Tarsylia – Wu Miao

téléchargement (1)
Pas de résumé pour ce livre car il n’y a pas vraiment d’histoire linéaire ; on est ici en présence d’un livre de contes un peu particulier que je vais vous décrire.

Commençons par le dessin qui a pour particularité d’être fait d’ombres chinoises. En dehors de quelques surprises que nous offre l’auteur, les personnages sont de profil ou de face. J’ai d’abord été fasciné par le rendu graphique, surtout les cases plus grosses et les illustrations de textes qui apparaissent de temps à autre.

Ensuite, l’histoire. Comme dit dans l’introduction, c’est un livre de contes que je vous présente aujourd’hui. Pour être plus précis, c’est une mythologie que nous dépeint Wu Miao. La mythologie d’un monde d’heroic-fantasy. Chacune des histoires nous parle de ce monde : sa naissance dans le chaos primordiale, ses dieux, ses légendes, ses héros et ses habitants sans prétention. De la jeune fille qui pouvait communiquer avec sa poupée au chasseur et ses trois petits-fils, tous les personnages se croisent et ont un impact les uns sur les autres, de près ou de loin. Pour le coup, on est face à un système de narration très particulier, que j’associe en générale au film japonais (la version live du manga Devil Man en est un très bon exemple), où le début sort de nulle part et où la fin laisse parfois pantoisDéroutant pour une première approche, c’est l’interprétation que l’auteur nous laisse qui fait le sel de cet ouvrage.

– « Alors Côme, tu nous dis que le dessin est bien mais lassant, que l’histoire est intéressante mais demande une ouverture d’esprit importante. Dis-nous quel est ton ressenti nom de Dieu !« 

– « Je ne sais pas. »

– « Quoi ? Tu te fous de notre gueule ? Pourquoi ce livre alors ?« 

Pour la simple raison qu’on est face à un OVNI, un truc vraiment bizarre. Je ne sais pas d’où vient l’auteur, entendez par là que je ne sais pas s’il a pu voyager ou découvrir d’autres cultures à travers un médium quelconque, mais il faut savoir que l’heroic-fantasy est quelque chose de très occidentale, qui n’a un impact que très récent en Asie et notamment en Chine où la trilogie de Tolkien a été édité il n’y a qu’une dizaine d’années en mandarin.

Pour finir, une petite mention aux amateurs de jeux de rôle qui, s’ils souhaitent découvrir et jouer dans un univers intéressant, pourront trouver leur bonheur dans cet album.



Légendes de Tarsylia, Wu Miao, Urban China, 19.95€

Côme

téléchargement legendes-de-tarsylia-livre-1-wu-miao_5365272-M legendes-de-tarsylia-livre-1-wu-miao_5365274-M

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :