Le suivant sur la liste – Manon Fargetton

Si vous devez lire un petit roman cet été, Le suivant sur la liste de Manon Fargetton est de ces thrillers publiés par Rageot dont on ne peut sortir avant la fin. Et même une fois arrivée au terme de la lecture, on ne peut que demander la suite. Mais par quel prodige ?

Le rythme est maîtrisé d’un bout à l’autre, à travers le découpage de l’histoire en dix parties, elles-même découpées en chapitres alternant les points de vues des différents personnages principaux, tous liés, tous avec leurs particularités, leurs secrets, leurs attentes.

On y suit des collégiens, Morgane, Izia, Samuel, Nathan et son cousin interné à l’hôpital psychiatrique, Timothée. Tous très différents, mais liés entre eux, d’une manière ou d’une autre, ils sont tous nés dans la partie maternité de cet hôpital.

Le roman s’ouvre sur la mort de Nathan, alors qu’il avait visiblement trouvé des infos hautement sensibles, écrasé par une voiture devant le collège. Vous perdez donc un personnage principal dès le début. Vous vous dites que c’est idiot et que l’on s’en fout un peu ? Détrompez-vous. Déjà parce qu’en peu de temps l’auteur réalise la performance assez incroyable de nous faire nous attacher à ce petit Nathan, mais aussi parce que cet événement est le réel déclencheur de toute l’intrigue, ce qui permettra de révéler, au fil de l’histoire, les liens entre les protagonistes. Izia, sur les lieux de l’accident a bien vu que le chauffeur essayait de le tuer, alors elle fuit, ne va pas au collège, aimerait comprendre ce qui vient de se passer sous ses yeux.

Mais voilà que Morgane, Samuel et Izia reçoivent des messages sur Facebook. De Nathan. Comment est-ce possible ? La curiosité l’emporte et les voilà tous embarqués dans une aventure dont ils ne reviendront pas indemnes, passage à l’âge adulte un peu forcé. Forcé notamment pour Samuel qui échappe de peu au même destin que Nathan.

La première étape ? L’hôpital psychiatrique où sont internés la mère de Morgane ainsi que Timothée, le jeune cousin de Nathan, qui apporte une première clé pour résoudre l’énigme de la mort du jeune génie.

S’ensuit alors une cavale durant laquelle les secrets vont peu à peu être livrés par les personnages, les alliés et les ennemis se découvriront. Une fuite en avant, à la recherche de réponses, une fuite devant des gens qui ne reculent devant rien pour protéger leurs intérêts, surtout pas le meurtre. Qu’est ce que Nathan a bien pu trouver de si important, si secret que cela lui a coûté la vie ? Qu’est ce qui peut bien unir ces enfants au demeurant si différents ? La jeune populaire, le rebelle, le génie, la jeune fille à l’écart et le cousin hypersensible…

Et quel but poursuit donc  Marc Loizeau, capitaine de son état ?  A qui peuvent-ils faire confiance ?

Un roman haletant dont il est impossible de se défaire avant d’en avoir atteint le bout tellement l’intrigue et le rythme sont bien maîtrisés et la fin ne peux que vous donner envie de lire La nuit des fugitifs, la suite déjà disponible.


Le suivant sur la liste, Manon Fargetton, Rageot Thriller, 9,90 €

Quentin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :