Bride Stories – Kaoru Mori

bride-stories-manga-volume-1-simple-45658 (1)

Il s’en est fallu de peu que je passe à côté de cette merveilleuse série, de peu oui car j’avais beau l’avoir dans mon rayon je n’avais jamais pris le temps d’y jeter un œil. Fort heureusement, le mois d’août et son absence de clientèle forcée m’ont permis de me lancer dans sa découverte. Ma réaction fut telle que j’ai décidé d’embarquer les deux tomes suivants et de commander le reste, si si je vous assure.

Mais venons-en au manga en lui même, Bride Stories, que l’on traduit par Histoire de jeune mariée est un seinen écrit sous forme d’histoire d’amour historique. Historique oui, car l’histoire se passe au XIX siècle dans un petit village de l’Asie Centrale au sud-est de la mer d’Aral sur la route de la soie. C’est sous couvert du mariage de Karluk (12 ans) fils d’une grande famille d’un village et d’Amir (20 ans) fille d’une grande famille également mais d’un autre village, que l’auteur nous décrit la vie du peuple Mongols, par ses habitudes, ses coutumes et ses traditions mais aussi ses travaux et sa survie dans les grandes steppes. Parfois nomade, parfois casanier, ce peuple, à un certain moment, s’est divisé pour diverses raisons brièvement abordées ici. Bien que leurs âges soient très différents, on découvre que Karluk est très avancé pour son âge et que la différence d’âge ne dérange ni l’un ni l’autre, car si leur mariage a été arrangé par leurs pères respectifs pour créer des alliances, tisser des liens et faire des profits, il n’en reste pas moins que nos deux personnages vont apprendre à s’aimer éperdument ( j’aime l’amour ! ).

On suivra également l’histoire de M. Smith, un britannique arrivé depuis longtemps dans le village et accueilli par la famille de Karluk. Si sa présence n’est pas expliquée au début, elle prend une signification par la suite et permet de nous donner un regard extérieur sur un peuple étranger. Il est parfois naturel pour eux d’exercer quelque chose, qui ne l’est absolument pas pour nous et c’est touchant de voir Karluk ou Amir lui expliquer des choses que eux connaissent depuis qu’ils sont en âge de comprendre. M. Smith va toutefois finir par reprendre son trajet, durant lequel il lui arrivera de nombreuses choses, petit indice, on oublie souvent le titre d’un manga à tort.

Côté dessin, c’est sublime, c’est magistral, ça vous en envoie plein la vue de détails, on sent que l’auteur met du temps à dessiner, mais le résultat est là, c’est magnifique. On a parfois du mal à reconnaître les femmes qui ont un trait souvent similaire, surtout lorsqu’elles sont habillées, car leur vêtement se ressemble à s’y méprendre, mais l’auteur à su créer des détails qui permettent aux lecteurs de ne pas se perdre. Et lorsque, parfois, elles sont dessinées sans une armada de tissue pour cacher leurs cheveux, c’est la claque, le verbe n’existe pas encore pour les décrire, alors lisez-le vous comprendrez.

Pour finir, je conseillerai à ceux qui sauront apprécier les diversités de ce peuple souvent méconnu et qui souhaiterai en découvrir d’avantage, de lire le livre Loup Bleu de Yasushi Inoué. Il nous relate l’histoire du grand Gengis Khan, figure emblématique du peuple Mongol qui a su rallier les clans nomades pour ne faire qu’un seul et grand peuple. Vous serez peut-être surpris (comme moi) de découvrir son histoire qui chamboule tout ce qu’on croyait connaître de lui.

Ps : Bride Stories est en 7 tomes actuellement, toujours en cours au Japon et en France et existe aussi chez nous en grand format dans la collection Latitudes de Ki-oon.


Bride Stories, Kaoru Mori, Ki-oon, 7,65 €

Bride Stories, Kaoru Mori, Collection Latitudes, Ki-oon, 14 €

Loup Bleu, Yasushi Inoue, Picquier poche, 7,60 €

Rémi

bride-stories-6le-clan-eyhon-decouvre-les-talents-d-archere-d-amir

Bride-Stories-t1-02

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :