Dossier cul – BD CUL, la collection 100% indébandante


Les Voyages de Teddy Beat
     Les Melons de la Colère

Disclaimer : Lecteurs sensibles, méfiez-vous. Ci-dessous, vous trouverez des exemples de perversion que vous ne soupçonniez même pas et des atteintes à la moralité que je me dois de condamner avec véhémence, parmi lesquels du sexe inter-espèce en bande désorganisée et des accouplements extra-terrestres. Vous l’aurez compris, cet article est sponsorisé par Satan lui-même alors : « fuyez, pauvres fous !« 

La collection BDCul est une preuve de mauvais goût que l’on doit à Cizo, graphiste et designer de mauvais goût, collaborateur de longue date de Winshluss (autre auteur de mauvais goût), qui travaille par ailleurs pour le même éditeur de mauvais goût : Les Requins Marteaux. Bref, BDCul c’est un peu le Sodome et Gomorrhe de la bande dessinée franchouillarde. Albums petit format façon fumettis, ces bande dessinées friponnes et bon marché du début des années 60 lancés par Eric Losfield en Italie, la collection BDCul présente des récits de série B qui jonglent entre érotisme, pornographie et… humour !

                I Love Alice PlanPlan Culcul

Avec Teddy Beat, Morgan Navarro propose une plongée dans les fantasmes adolescents et une approche cartoonesque du rapport à l’émergence ultra-rapide du désir sexuel. Dans La Planète des Vulves, Hugues Micol s’inquiète de l’incapacité des femmes françaises à enfanter de nouvelles filles et organise une rencontre du troisième type entre le lieutenant-colonel Frédéric Vaugirard et les Vülves, sublimes habitantes d’un monde qui n’a jamais connu de mâle. Avec I Love Alice, Nine Antico explore les joies de la troisième mi-temps sous l’angle de la bisexualité et la solidarité/perversion des joueuses dans leur tentative de faire renvoyer leur coach à la poigne de fer. Enfin, Bastien Vivès exprime sa passion des gros lolos dans Les Melons de la Colère, l’histoire d’une fermière pas franchement futée devenue malgré elle un objet sexuel aussi excitante que dérangeante dans son éternelle naïveté.

Et ceci n’est qu’un échantillon de ce qu’est la collection BDCul à l’heure où j’écris ces lignes (dix albums disponibles). L’alternance des genres érotico-pornographique et humoristique la destine un public plus large que l’habituelle production érotique en bande dessinée. Par le jeu des cadrages et la créativité loufoque des auteurs en matière de sexualité (et de quiproquos), la collection BDCul lève le barreau comme elle secoue les zygomatiques, allant parfois jusqu’à effeuiller nos neurones . Les prospects sélectionnés par Cizo jouent plutôt dans la catégorie poids lourds de la division romans graphiques. Donc oui, ils dessinent les bites et les chattes à la perfection, mais ils n’en oublient pas de secouer la narration gémissante de spécialistes moins bien membrés…

Pour faire simple, la collection BDCul, c’est un peu le nec plus ultra de l’industrie érotico-pornographique du XXIème siècle : à la fois le petit plaisir coupable qui prévient une soirée de profonde solitude ou le cocktail garanti 100% naturel qui vous sauve d’une panne de libido le mauvais jour. Le tout, sans distinction de d’âge, de genres ou d’espèces. #CizoPrixNobelDeLaPaix


Les voyages de Teddy Beat, Morgan Navarro, Les Requins Marteaux, 12,00 €

La planète des Vulves, Hugues Micol, Les Requins Marteaux, 12,00 € (cliquez pour lire un extrait) 

I Love Alice, Nine Antico, Les Requins Marteaux, 12,00 € (cliquez pour lire un extrait)

Les Melons de la Colère, Bastien Vivès, Les Requins Marteaux, 12,00 € (cliquez pour lire un extrait)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :