Le Pape, le Kid et l’Iroquois – Anonyme

 

L’auteur Anonyme nous revient cet automne avec un nouveau petit bijou ! Mais avant de vous en parler, laissez moi donc vous introduire au personnage. Comme son nom l’indique, Anonyme est anonyme. (Merci, c’était tout pour moi ce soir !). On ne sait pas qui il est et je pense qu’on ne le saura jamais. J’ai essayé de faire parler mes relations chez Sonatine, ils n’ont rien voulu me dire. A part que c’est un jeune britannique. Pendant longtemps, on a soupçonné Quentin Tarantino de se cacher derrière cette identité : on sait maintenant que ce n’est pas lui. Mais c’est vrai que pour résumer ce que fait Anonyme, il est judicieux de dire que c’est comme si Tarantino avait écrit un roman. Enfin, plusieurs. Parce que ça a commencé en 2010 avec Le Livre Sans Nom, véritable ras de marée que personne n’a vu venir. Une histoire de Bourbon Kid, qui tue tout le monde lorsqu’il boit un verre de bourbon, mélangée à des vampires et à des moines ninjas. Ça, c’est la version courte. Beaucoup de sang, de membres qui tombent et de blagues graveleuses. Une recette qui fait mouche et qui emballe tout le monde. Le Livre Sans Nom se transformera en tétralogie au succès indéniable. Puis, en 2013 sort Psychokiller. On quitte l’univers du Bourbon Kid pour rejoindre celui de l’Iroquois, tueur sanguinaire qui se balade avec un masque de tête de mort, une crête et un blouson de cuir rouge. Toujours bourré d’humour, c’est aussi un gros clin d’œil aux slasher movies de la fin des années 90′. Alors pour moi, qui aime le sang et les films d’horreur, autant dire que je suis tout à fait le public visé.

Bref, Anonyme nous a donc offert une saga démentielle suivie d’un one shot tout aussi jouissif. Et normalement, ça devait s’arrêter là. Mais pour mon plus grand bonheur, j’ai appris qu’un nouveau livre allait sortir au mois d’octobre. Keuwa ?! De quoi ça pourrait bien parler puisque la tétralogie du Livre Sans Nom était terminée et Psychokiller ne justifiait pas de suite. Dubitative, j’ai attendu d’avoir plus d’informations et quand c’est arrivé, j’ai littéralement couiné de joie (oui, je couine ma joie, et alors ?).

Dans ce dernier opus, Anonyme fait se rencontrer ses deux personnages mythiques : Le Bourbon Kid et l’Iroquois. Le plot est assez amusant. Il est raconté que l’Iroquois a pour projet de tuer le Pape et le Bourbon Kid se fait engager pour l’en empêcher. Un affrontement qui promet son lot de rebondissement.

Alors, qu’est ce que ça vaut réellement ? Et bien, je ne vais pas mentir, j’ai carrément pris mon pied. Faire se rencontrer deux univers avec leurs personnages respectifs, c’est complètement fou et pourtant, Anonyme s’en sort sans soucis et avec beaucoup de maîtrise. Alors oui, je pense qu’il est mieux d’avoir lu les précédents pour apprécier pleinement celui-ci. Mais ce n’est pas obligatoire. Il est même probable que ce soit aussi amusant de lire celui-ci en premier et de se plonger dans les précédents pour découvrir le pourquoi du comment tous ces personnages.

Autant vous dire que l’auteur Anonyme n’a probablement pas dit son dernier mot. Et c’est tant mieux pour nous !


Le Pape, le Kid et l’Iroquois, éditions Sonatine, 21 €

Zoé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :