Charles Martel et la bataille de Poitiers, William Blanc, Christophe Naudin

arton540-f6be8

En 732 ( ou 733 ) Charles Martel, le duc Eudes d’Aquitaine et leurs armées se sont opposés aux troupes arabo-berbères d’Abd al-Rahmân venues d’Espagne. Cette bataille n’a été que peu étudiée, le dernier ouvrage de référence date des années 1960. Pourtant, depuis le début des années 2000 on voit Charles Martel être brandi comme un héros chrétien qui aurait sauvé l’Europe d’une invasion musulmane. Cette utilisation de l’Histoire sans mesure ni distance trouve un point culminant fort après les attentats de janvier 2015 et l’utilisation du slogan « je suis Charlie Martel » par l’extrême droite française.

William Blanc et Christophe Naudin publient ici une étude sur ce personnage historique et cette bataille d’abord en mettant l’évènement et les personnages dans leur contexte, puis plus précisément sur la manière dont se serait passé l’affrontement. Cette prise de recul sur l’image qu’on nous donne ou qu’on peut avoir de la bataille de Poitiers devient naturelle au fur et à mesure que les auteurs citent leurs sources et confrontent cette image aux faits.

Une fois ces vérifications faites sur les événements eux-mêmes, les auteurs se sont intéressés à la manière dont ceux-ci avaient été perçus au cours du temps. Quelles traces, quels commentaires ont ils retrouvé? Les auteurs ont fait un travail de recherche et de documentation assez important pour essayer de dresser une image précise de la trace qu’a laissé cet événement.

Pour la plupart d’entre nous, on a appris l’Histoire avec un grand H à l’école autour d’un socle de références communes. Cette Histoire n’a rien de neutre ni d’unique et on voit régulièrement ressortir le débat dans les médias. Qui doit figurer dans ce grand roman français ? Quels évènements sont constitutifs de ce socle ? Ces choix et cette construction sont dépendants de choix politiques. Cet essai permet un recul et une mesure qui évite l’instrumentalisation.

Si la première partie, sur les faits est un peu long parce que très précise, j’ai été ravie de retrouver la même précision par la suite, quand il s’est agi du commentaire et de la lecture des évènements.


Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l’Histoire au mythe identitaire, William Blanc, Christophe Naudin, édition Libertalia, 17€

Marion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :