Il faut sauver le soldat Wilson -Jason Pearson et Duane Swierczynski

48432
Deadpool est un mercenaire avec un pouvoir de régénération et surtout une bonne grosse vieille schizophrénie. Alors qu’il est convoqué devant une commission sénatoriale pour répondre de ses crimes, il décide de revenir sur ses origines. Mais peut-on le croire ?

Deadpool, c’est le personnage marrant de l’univers Marvel. Une bonne grosse brute plutôt stupide qui parle avec ses deux voix intérieures. Une de ses caractéristiques importantes est surtout qu’il sait qu’il est dans un comics et n’hésite jamais à s’adresser aux lecteurs.

Dans cette histoire, il nous raconte sa vie. Enfin, plutôt sa vie à travers le prisme de ses fantasmes. On découvre comment il fut intégré au projet arme X et les causes de sa défiguration. À chaque fois, deux récits sont mis en opposition. Le premier est celui de Deadpool, le second est sûrement plus proche de la réalité.

Malheureusement, le dessin n’est pas forcément ce qu’il y a de plus beau et reste dans les standards des comics des années 2000, avec des couleurs brillantes à en crever les yeux et des proportions étranges. Quelques fulgurances de Jason Pearson ne sauvent pas ce côté là du comics. Mais pour une fois que ce personnage a accès à un scénario bien badass, ce n’est pas quelque chose qu’il faut louper.

Et oui, Deadpool est maudit. Alors que c’est un des anti-héros parmi les plus cools de Marvel, il a toujours eu le droit aux pires scénarios de l’histoire. Seuls quelques titres sont à sauver, comme Deadpool Corp, Dark Reign ou celui que je vous présente aujourd’hui : Il faut sauver le soldat Wilson.


Il faut sauver le soldat Wilson, Jason Pearson et Duane Swierczynski, Panini Comics, 13 €

Côme

 20110203194542_t1G_10967_01

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :