Planètes : intégrale – Makoto Yukimura

1507-1

On connaît la science-fiction à travers les films et les romans mais moins à travers les mangas, je vais tâcher de rééquilibrer la balance dès maintenant !

Avant toute chose, sachez que ce livre est la plus grosse intégrale manga que j’ai vu. Il est tellement énorme que vous pouvez l’ouvrir à n’importe quelle page, il y restera. Ce qui en fait un très bel objet que l’on rêve d’acheter pour le simple plaisir des yeux, alors forcément si en plus l’histoire est cool, on achète !

Planètes, c’est d’abord un titre pour nous placer dans un contexte, on sait déjà que l’histoire va se passer dans l’espace. L’histoire de la conquête spatiale à échelle humaine, racontée par Makoto Yukimura alors qu’il n’avait que 23 ans. Nous sommes en 2075 et les Hommes ont déjà colonisé la Lune, sur laquelle se trouve plusieurs bases avancées. Mars est colonisée depuis peu de temps que se profile déjà un projet de conquête pour Jupiter.

Hachimaki, Yuri et le capitaine Fi sont des astronautes dont le travail consiste à ramasser les déchets dispersés dans l’espace. Un travail peut gratifiant, mais primordiale puisque ces débris peuvent causer des accidents irrémédiables, un simple boulon propulsé par sa vitesse de déplacement dans l’espace peut créer grosso modo un trou de la taille d’une pastèque. On vous laisse imaginer le reste… C’est à bord du Toy Box, un vaisseau de récupération de débris que ces trois là opèrent en risquant quotidiennement leurs vies. Tels des marins à la dérive, ils subissent les écueils de l’existence loin de leur planète : l’isolement, la solitude, les maladies, les désillusions…

Si la conquête de l’espace en fait rêver plus d’un, d’autres se font défenseurs de la nature et de l’espace, considérant qu’une fois de plus, l’être humain ne fait que procréer, s’approprier et détruire. Un groupuscule d’individus mène donc une guerre sans merci, se faisant appeler les Starworld guardians. C’est bien malgré eux que nos trois personnages vont se retrouver mêlés dans ce conflit qui pourrait avoir des conséquences irrémédiables sur l’espace.

Mêlant humour et philosophie sur la vie, l’auteur nous plonge au cœur de l’être humain, de ses convictions, des rêves de tout un chacun, le sens de la vie et les choix que nous faisons. Une galerie de personnages attachants, ayant chacun leur propre histoire, un soin du détail apprécié pour la profondeur des personnages. Loin des batailles intergalactiques ou des histoires d’extraterrestres, il nous décrit là une fresque d’un possible futur de l’humanité à travers des relations humaines compliquées et une angoisse existentielle avec des planches magnifiques de l’espace qui vous plongent sans mal dans l’histoire.

Encore un qui trouve aisément sa place dans ma bibliothèque, et vous ?


Planètes : intégrale, Makoto Yukimura, Panini Manga, 35,00 €

Rémi

Yukimura-Makoto-Panetes-vaisseau Planetes02p_ 110425064907735218053834

Publicités
2 commentaires
  1. Guy a dit:

    J’ai vu la série mais pas lu les mangas… il faudra remédier à cet oubli !

    J'aime

    • Rémi a dit:

      Et moi je ne savais pas qu’il y avait une série ! Merci pour cette info 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :