Top 10 – Alan Moore, Gene Ha

couv_top10_

Quoi que l’on puisse penser des comics, des super-héros, des formats « Intégrales » opportunistes ou même de l’édition en général, il faut bien admettre une chose.
Urban Comics est la meilleure chose qui soit arrivé au comics en france depuis bien longtemps.

Une fois encore, c’est l’excellente collection Vertigo qui nous gratifie d’une re-découverte d’une des séries-phares d’un seigneur des slips flashys et moulants : Alan Moore.

Top 10 nous emmène à Néopolis, métropole d’un genre particulier car c’est ici que les autorités mondiales ont regroupé toute la super-humanité après la Seconde Guerre Mondiale. Construite par des « supers », pour des « supers », et avec des vrais morceaux de « supers » dedans, Néopolis est une véritable cocotte-minute remplie d’uranium enrichie. Ici, tout le monde trouve sa place, les gentils comme les méchants. Véritable melting-pot de pouvoirs plus ou moins visibles, la population s’organise désormais comme partout ailleurs. Dans ce climat un peu instable, l’on suit les journées des agents du commisariat du 10ème district (surnommé Top10) dans leur quotidien, par le prisme du regard d’une petite nouvelle fraichement sortie des bancs de l’académie, la bien-surnommée Coffre à jouets.
Pour eux, la banalité. Patrouilles en voitures, filatures, enquètes sur des meurtres, interrogatoire et garde-à-vue. Seulement, comment gérer une rixe conjugale quand le mari à des membres élastiques et que la femme peut se transformer en sable ? Comment interpeller un homme qui gonfle comme un ballon de baudruche à la moindre émotion ? Et comment esquiver

Chronique policière, critique de la société urbaine, véritable déclaration d’amour à l’age d’or des comics, truffée de références hilarantes et clins d’oeil malicieux, cette série reste un comics à l’intelligence rare. Au détour de certaines cases, le décor est grandiose et si bien posé qu’on ne remarque tout les détails qu’à la relecture. En toile de fond de l’écriture du scénario, on peut remarquer quelques interrogations du XXème siècle : les traumatismes d’après-guerre, la ségrégation, l’image des gardiens de la paix, le proxénétisme, le crime organisé, la corruption des puissants, tous ces sujets pèle-mèle ne sont que la partie émergée de l’iceberg.

Datant de 1991, avec un dessin riche, très détaillé au service d’une identité visuelle forte, Top 10 n’est pas assez old-school pour faire fuir les curieux du genre.  C’est une série que le fan appréciera de (re)découvrir et que le novice arpentera avec bonheur, sans la nécessité d’avoir un bagage culturel complet sur le comics américain.

Un must-have.


Top 10, Urban Comics collection Vertigo, Alan Moore / Gene Ha, 35€

Valmon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :